Ingrédients :

Pour une vingtaine de chaussons

  •  une  pâte feuilletée ICI
  •  1 kg de pommes
  •  sucre selon le goût
  • 1 cuillère à café de vanille en poudre

Préparation :
Épluchez les pommes et coupez les en petits dés . Mettre dans une casserole avec le sucre et la vanille , couvrir et laisser mijoter à feu doux . Une fois qu ‘elles ont lâché assez d’eau et qu’elles sont molles , enlever le couvercle et laisser se compoter pour qu’il ne reste plus  d’eau . Laisser refroidir

Étaler la pâte de 3 mm d’épaisseur et y couper des cercles de 10 cm pour des petits chaussons ou des cercles de 12 cm pour de gros chaussons comme chez le boulanger. Avec le rouleau les allonger un peu en ovale. Enduire un bord de jaune d’œuf. Vous pouvez juste humecter avec de l’eau .

Poser une petite cuillère de compote sur la moitié du haut mais pas au bord . Fermer les chaussons en appuyant bien sur les bords

Poser sur une plaque avec du papier sulfurisé ( il ne m’ en restait plus ) décorer avec le côté non coupant du couteau selon votre goût . Quadriller ou en épi de blé . Chiqueter les bords . Enduire de jaune d’œuf ( un jaune et un peu de blanc ). Mettre au freezer pour qu’ils durcissent bien , 20 min à peu près .

Préchauffer le four à 200 degrés .

Avant d’enfourner enduire une 2 ème fois de jaune d’œuf . Vaporiser la plaque d’un peu d’eau . N’ayez pas peur de mouiller les chaussons. Ça aide à faire lever le feuilletage et avoir une pâte super croustillante et légère . Enfourner à 200° 10 min sur la 2 ème grille en partant du bas ,ensuite 10 min à 180 degrés puis 20 à 30 min à 160 degrés . Tourner la plaque au bout de 30 min de cuisson .Cette méthode de cuisson que j’utilise spécialement pour la galette des rois permets de cuire le feuilletage à coeur. S’ils dorent trop mettre la lèchefrite en haut sur la dernière grille. Une fois cuits , enduire au pinceau avec le sirop . On peut mettre des amandes effilées et grillées .

Sirop pour napper une fois les chaussons cuits 

  • 50 ml d’eau
  • 40 g de sucre

Porter à ébullition pour bien faire fondre le sucre . En napper les chaussons encore chauds